18 Rue Rémy Dumoncel, 75014 Paris

+33 (0)1 40 47 92 88
Cabinet de recrutement médical

Cabinet de recrutement médical

Un cabinet de recrutement médical est une entreprise de services qui aide ses clients dans le domaine médical à rechercher et sélectionner des candidats afin de pourvoir une offre d’emploi médical.

Le cabinet de recrutement médical est en charge de trouver et de sélectionner des professionnels de la santé pour des établissements médicaux. Parmi les clients d’un cabinet de recrutement médical,on retrouve  :

  • les centres hospitaliers publics
  • les cliniques
  • les cabinets privés
  • les EHPAD
  • les associations interentreprises pour la santé au travail
  • les collectivités locales (comme les mairies, les communauté de communes)

En mettant en ligne des annonces médicales sur son site internet et ses réseaux sociaux,  le cabinet de recrutement médical prend également en charge les professionnels de santé à la recherche d’un emploi médical.

Sommaire

1. Métier
2. Causes
2.1 Déclin du nombre de médecins généralistes dans les zones rurales
2.2 Vers la fin du numerus clausus
3. Mode de fonctionnement
4. Réseau national et international
5. Notes et références

Métier

Un établissement public de santé peut rencontrer des difficultés à recruter pour diverses raisons. Certaines zones géographiques sont délaissées par les candidats, créant une pénurie de main d’oeuvre médicale dans les zones rurales. Par ailleurs, certains postes demandent une spécialisation et des compétences spécifiques qui réduisent la sélection des candidats.

En ce sens, l’établissement public de santé peut faire appel à un cabinet de recrutement médical pour l’aider à rechercher et à choisir le candidat idéal pour l’emploi médical.

Le cabinet de recrutement médical est composé de consultants spécialisés dans les ressources humaines du domaine de la santé.

Causes

Déclin du nombre de médecins généralistes dans les zones rurales

Les établissements publics de santé sont confrontés à un phénomène de désertification médicale, une pénurie de personnel de santé qualifié dans les zones rurales en dépeuplement. L’offre de soins proposés par les médecins généralistes libéraux est en baisse.1 En 2018, la France comptait 217 000 médecins généralistes. Sur un an, la France a perdu 6,8 % de médecins généralistes et selon les estimations, cette baisse devrait se poursuivre jusqu’en 2025.

Dans les territoires déjà délaissés par les médecins généralistes que les inégalités territoriales se creusent toujours plus. Les zones attractives pour les nouveaux médecins restent 2:

  • autour des métropoles
  • autour des grandes facultés de médecines
  • la région Île-de-France
  • la région Auvergne-Rhône-Alpes
  • la zone Atlantique
  • les régions proches de la Méditerranée

Vers la fin du numerus clausus

Jusqu’à présent, le nombre de médecins en France est régulé par le numerus clausus. Depuis 2007, le nombre de départs à la retraite n’a pas été compensé par les nouvelles prises de postes, alors que la population française et les besoins en termes d’accès aux soins continuent d’augmenter. 1

Les cabinets de recrutement permettent de contourner le problème du numerus clausus en proposant une large offre de candidats pour un poste médical.

En mars 2019, l’Assemblée Nationale a voté la suppression du numerus clausus et du concours limitant le nombre d’étudiants admis en deuxième année de médecine.
Cette suppression du numerus clausus devrait permettre d’augmenter
d’environ 20 % le nombre de médecins formés.

Cette mesure devrait donc répondre à moyen terme au problème de désertification médicale, mais pour pouvoir y apporter une solution pérenne, il faudrait empêcher que les médecins s’installent où ils le souhaitent. Cela permettrait de répondre à la demande médicale dans les zones rurales. 3

Mode de fonctionnement

Annonces médicales

En tant que cabinet de recrutement spécialisé depuis 2009, P&P Conseil accompagne ses clients tout au long du cycle de recrutement, en leur proposant un service complet et sécurisé.

Les consultants du cabinet élaborent la fiche de poste médical en coordination avec le client, c’est à dire l’établissement public de santé. Ils définissent ensemble la spécialité, le type de contrat, la rémunération, le type d’établissement, les conditions et les avantages de l’offre.

Le cabinet de recrutement publie l’annonce médicale directement sur son site internet et sur les sites spécialisés. Les consultants sont également en charge de la prospection
téléphonique et sur les canaux de communication externes (réseaux sociaux). Les annonces médicales sont rédigées et catégorisées en fonction de la
spécialisation médicale.

Salons des professionnels de la santé

Les consultants du cabinet de recrutement médical rencontrent les principaux acteurs du domaine médical au sein des salons. Ils peuvent rencontrer les membres des établissements sanitaires qui peinent à recruter ou qui n’ont pas les ressources nécessaires en interne pour recruter et leur proposer directement une solution d’accompagnement pour les aider à recruter.

Les candidats se rendent également sur les salons des professionnels
de la santé et peuvent ainsi s’inscrire en ligne sur le site du
cabinet de recrutement médical.

Une mise en relation directe entre candidats et établissements sanitaires est également proposée par le cabinet de recrutement médical.

Réseau national et international des candidats

Le cabinet de recrutement médical a accès à un réseau national de candidats en France. Les cabinets de recrutement ont également accès à des candidats (médecins étrangers) situés dans toute l’Europe et souhaitant exercer la médecine en France.

Pour exercer la médecine en France, il faut remplir certaines conditions : être de nationalité française, de citoyenneté andorrane ou ressortissant d’un Etat membre de l’Union européenne ou partie à l’accord sur l’Espace économique européen. (Article L 4111 – 1 du Code de la Santé Publique)4.

Le diplôme de médecine doit être reconnu sur le territoire français. Il faut être titulaire d’un diplôme, certificat ou autre titre mentionné à l’Article L4131-1 du Code de la Santé Publique. 5

L’inscription au Tableau du Conseil national de l’Ordre des médecins est obligatoire pour que la profession de la médecine sur le territoire national français soit licite. (Article L 4112-5 du Code de la Santé Publique). 6

Les cabinets de recrutement spécialisés dans le domaine médical accompagnent les médecins étrangers dans la demande d’inscription au Tableau du Conseil départemental de l’Ordre des médecins.

Notes et références

1. Dépeuplement rural et offre de soins de premiers recours : quelles réalités et quelles solutions, https://journals.openedition.org/eps/6177

2. https://www.liberation.fr/france/2018/12/04/nombre-record-de-medecins-mais-baisse-chronique-du-nombre-de-generalistes_1695922

3. https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/medecine-la-fin-numerus-clausus-pour-les-etudiants-votee-par-l-assemblee_2068258.html

4. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000033975530&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20170129

5. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000033897070&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20170121

6. https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000021503615&cidTexte=LEGITEXT000006072665&dateTexte=20091220