Olga C., médecin roumain spécialiste en médecine du travail, travaille en France depuis un an dans un hôpital en Midi-Pyrénées. Elle a eu l’amabilité de nous donner son opinion sur le système de santé français, l’intégration des médecins étrangers et son travail dans un hôpital français.

Comment s’est passé votre intégration au sein de l’établissement ?

J’ai été très bien accueillie par le DRH et les employés de l’hôpital qui considèrent le médecin de la médecine du travail leur alliât dans la lutte pour la résolution de tous leurs problèmes. J’ai été aussi un des médecins chanceux, aidée par le DRH par rapport à tout. Le DRH a fait une proposition d’emploi à mon époux aussi, tous frais des démarches inclus.

Y a-t-il des différences de pratiques entre celles de votre pays et la France ?

En tant que médecin de la médecine du travail, je pense qu’on doit être préparé surtout pour résoudre les problèmes psychologiques (on parle beaucoup ici de stress, harcèlement, burn out) et ergonomiques. Par contre, en Roumanie, on ne met pas beaucoup l’accent sur ces problèmes.

Combien d’heures travaillez-vous dans une journée ?

La plupart du temps, 8 heures, mais j’ai été aussi convoquée de chez moi pour un problème psychologique et j’ai dû faire quelques heures supplémentaires, mais c’est assez rare. En plus, j’ai la chance de pouvoir récupérer ces heures supplémentaires.

Que faites-vous pendant votre temps libre ? Des recherches pour vous documenter ?

Pareil comme en Roumanie, le temps libre est destiné à la documentation, pour se mettre à jour avec tout ce qui est nouveau, avec toutes les modifications qui ont eu lieu. La différence est qu’il existe ici plein de formations rémunérées par l’hôpital, considérées comme heures de travail.

Comment se comportent les patients français avec les médecins roumains ?

Je n’ai pas de patients, je suis chargée des employées de l’hôpital. Jusqu’à présent, je n’ai eu aucun souci avec eux. Je précise aussi qu’en Roumanie non plus, je n’ai pas eu de soucis avec aucun des employés que j’ai surveillés.

Emploi similaires