Vous êtes médecin et l’envie d’ouvrir un cabinet médical vous trotte dans la tête depuis un petit moment ? Vous vous êtes enfin décidés mais vous ne savez vraiment pas où vous lancez ? Il est vrai que l’envie de s’installer sur son lieu d’habituation peut être tentant. D’ailleurs de nombreux médecins ont fait le choix d’installer leur cabinet directement à leur domicile ! Toutefois, de nombreuses personnes profitent de cette occasion pour déménager et aller s’installer dans d’autres communes. Ouvrir un cabinet médical peut en effet être l’occasion de se rapprocher de sa famille par exemple. Mais il est intéressant de réfléchir en terme de clientèle. Il est certain que les métropoles sont des lieux où le nombre d’habitants est croissant, tout comme le nombre de médecins. Mais il peut aussi être pertinent de se tourner vers des campagnes où malheureusement, les déserts médicaux s’élargissent, pour le plus grand désarroi des personnes qui y habitent.

Les métropoles, une clientèle toujours plus nombreuse

Certaines métropoles et grandes villes françaises sont vraiment intéressantes. C’est le cas de certaines villes, véritables carrefours où transitent des dizaines de milliers de personnes.

Lyon, de part ses infrastructures et ses incubateurs de start-ups, est définitivement une ville très intéressante. En villes de même taille viennent ensuite Lille, Toulouse et Bordeaux. Ces villes connaissent un fort rayonnement, une belle économie et aussi un nombre d’habitants croissants.

En villes de plus petite taille, viennent Rennes et Besançon. Elles sont pertinentes car elles attirent chaque année de nouvelles entreprises. Parallèlement, c’est autant de nouveaux habitants potentiels.

Ces métropoles et ces mégapoles pourront toujours accueillir de nouveaux médecins. Par leur développement et leur rayonnement, des nouveaux quartiers émergent, tout comme de nouvelles infrastructures. La pertinence de ces villes est donc certaines, comme bien d’autres à travers le pays.

Lutter contre les déserts médicaux

A l’inverse, certains praticiens préfèrent s’installer en campagne ou dans les petites villes bordant les métropoles. En effet, ces zones géographiques sont bien souvent abandonnées par les médecins. Les habitants sont obligés de faire plusieurs kilomètres, parfois plusieurs dizaines de kilomètres, avant de pouvoir trouver un cabinet médical. Depuis 2007, le nombre de médecins a diminué de 8,4% en France. Les régions les plus touchées sont le Grand-Est, la Bourgogne-Franche-Comté et le Centre-Val de Loire. Pour lutter contre les déserts médicaux et participer au bien-être des habitants, il peut être plus que pertinent d’aller installer votre cabinet médical dans ces régions.

Emploi similaires