Après une carrière de 22 ans en Roumanie comme médecin de famille, Mihaela T. décide d’accepter un nouveau défi professionnel, celui d’exercer en France. Arrivée dans la commune de Sornac en octobre 2012, Mihaela T. nous partage ses premières expériences sur le territoire français, mais aussi sa chance d’intégrer un nouveau système de santé et d’être le médecin de cette petite communauté française.

Un projet réussi grâce à une bonne collaboration qui a existé entre le cabinet de recrutement, le maire de la commune et le médecin roumain. « A l’occasion d’une conférence, j’ai rencontré ce cabinet de recrutement spécialisé, P&P Conseil », déclara le maire de la commune dans le cadre d’un entretien réalisé par un journal local. «Ce n’est pas facile de trouver un médecin pour une commune de 800 habitants, mais on a réussi par l’intermède du cabinet P&P Conseil. Le cabinet nous a proposé trois candidatures et on a choisi le docteur Mihaela T. Sa candidature répondait le mieux à nos critères : de coordonner l’activité médicale de la maison de retraite du territoire et d’assurer les services de médecine générale pour les habitants de la commune », a ajouté le maire de Sornac.

Motivation pour un changement majeur professionnel et personnel

« Un projet majeur pour moi et ma famille, mais je suis motivée pour réussir », déclara le docteur Mihaela T. à l’occasion de sa première visite à Sornac.

Epouse et mère d’une fille de 18 ans, le docteur Mihaela T. connaissait les difficultés d’un tel projet, mais la motivation et le désir de réussite l’ont déterminé d’accepter ce défi : « C’est un grand changement, mais, professionnellement, le système de santé français et la technologie médicale auxquels je peux avoir accès m’intéresse beaucoup. J’ai visité le cabinet médical qui dispose de tout ce dont j’ai besoin pour exercer mon activité médicale dans de bonnes conditions. »

Un accueil chaleureux et un support total

Le recrutement d’un médecin étranger est un projet important aussi pour la communauté locale. Dans ce sens, les autorités locales (la mairie), les associations et le personnel médical font des efforts pour recevoir le nouveau médecin dans de bonnes conditions et pour lui accorder tout le support nécessaire.

Conscient de la difficulté de ce projet, le maire de la commune de Sornac a fait des efforts pour intégrer le nouveau médecin roumain : « On lui a offert un logement, on a organisé la rencontre entre le personnel de la maison de retraite et le docteur Mihaela T.. Accompagnée par l’infirmière, elle a visité les patients du territoire pour se familiariser avec la zone et pour voir quelle est la manière de vivre du territoire ».

Quelles sont les difficultés qu’un médecin étranger peut avoir en France ?

« Premièrement il y a la barrière de langue », déclara le président de l’Ordre des Médecins du département de Limousin. « Deuxièmement, on parle de la procédure pour le dossier d’inscription, mais celle-ci est une question d’expérience qui sera franchie dans 2-3 mois. Mais ce qui peut être un vrai problème, c’est l’éloignement de son pays d’origine. C’est peut-être difficile pour le médecin le fait de se faire et d’être accepté par les patients et le personnel médical local. »

La présence du médecin roumain Mihaela T. en France, mais aussi celle d’autres  médecins roumains, confirme le fait que les difficultés d’intégration peuvent être dépassées et qu’un tel projet peut être un succès.

Emploi similaires