Andreea S., médecin roumain spécialiste en médecine interne, a accepté un nouveau défi professionnel, celui d’exercer en France. Arrivée sur le territoire français en été 2015, Andreea S. nous partage ses premières expériences, mais aussi la satisfaction de l’intégration dans le nouveau système de santé.

Pourquoi avoir choisi la France ? 

Sincèrement, j’ai été attirée par le défi d’un nouveau système de santé, par la possibilité de m’améliorer d’un point de vue thérapeutique et didactique et par l’opportunité d’approfondir la maîtrise de la langue française.

Racontez nous votre intégration au sein de l’établissement hospitalier  ?

Très bien. Les seuls problèmes rencontrés, c’est de petits soucis internes du service …

Quelles différences avez-vous rencontré entre les pratiques médicales roumaines et françaises ? 

En principal les protocoles, mais il y a beaucoup de différences. Par exemple, la préoccupation pour l’absence de la douleur et pour le confort du patient, dans le système de santé français.

Avez-vous vécu des difficultés importantes avec les malades ? Est-ce qu’ils vous ont bien reçu ?

Au début, oui. Il y a eu la barrière de langue. Mais on la franchit progressivement. J’ai été très bien accueillie.

Êtes vous satisfaite dans votre nouveau poste ?

Je ne suis pas encore totalement satisfaite. Je peux dire que j’ai encore plein de choses à apprendre. Mais en gros je suis très bien.

Êtes vous satisfaite des services de notre agence ?

Les services de votre société sont parfaits, je n’ai rien à commenter. Je vous remercie pour tout le support accordé.

Des conseils pour vos confrères qui veulent également venir en France ?

La persévérance et le dévouement.

Emploi similaires