Le statut de médecin coordinateur a été créé assez récemment. C’est un métier qui existe uniquement dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) qu’on appelle plus communément des maisons de retraite. En effet, les médecins traitants présents dans ces centre suivent chacun quelques résidents, ce qui leur prend déjà énormément de temps. Ils n’ont malheureusement pas le temps de s’investir dans la structure en elle-même ni de s’occuper de la partie institutionnelle. C’est pour palier ce manque que le statut de médecin coordinateur a été créé. En d’autres termes, il n’est pas un soignant comme on peut l’entendre avec une réelle relation avec le patient. Ses compétences sont utilisées pour gérer les résidents mais aussi les membres de l’équipe médicale. Leur objectif est une prise en charge de qualité.

Un rôle central dans la qualité de la prise en charge 

Si les médecins traitants s’occupent de la maladie dans la personne, le médecin coordinateur s’occupe lui de la personne dans la structure. Il chercher à satisfaire le résident sans nuire au fonctionnement du centre.

Le médecin coordinateur est le bras droit du directeur de la structure mais il est soumis à son autorité. Il épaule le directeur et le conseille. Même s’il n’a aucun pouvoir hiérarchique, il manage l’équipe soignante et fait circuler les différentes informations entre les professionnels.

Mais son rôle le plus important concerne la prise en charge des patients. La prise en charge doit répondre à certaines modalités. Le médecin coordinateur va aider à élaborer le projet de soin du malade pour déterminer s’il peut ou non être pris en charge par l’EHPAD. En effet, il va évaluer le résident d’un point de vue gérontologique et va déterminer ses besoins selon différents objectifs.

Les missions du médecin coordinateur 

Le médecin coordinateur embrasse des missions diverses et variées. En collaboration avec le personnel soignant il élabore le projet de soin de l’établissement. En fonction de la capacité de l’EHPAD, c’est lui qui détermine si une personne peut intégrer la structure. Si c’est le cas, il déterminera aussi leur niveau d’autonomie. C’est aussi lui qui coordonne le travail d’équipe du personnel médical.

Comment devenir médecin coordinateur ?

Pour devenir médecin coordinateur, plusieurs recours sont possibles. On peut se tourner vers une formation en gériatrie, obtenir un diplôme universitaire de médecin coordinateur. Dans d’autres cas, on peut aussi obtenir une attestation via un organisme agréé.

En ce qui concerne le rémunération, il faut savoir qu’au 1er janvier 2015, celle d’un médecin se situait entre 3000 et 6200€ brut mensuels.

Emploi similaires